Aller au contenu

Judith Chaine (Les Victoires de la musique classique): «Je me sens adoubée»

Judith Chaine coprésente les Victoires de la musique classique sur France 3 aux côtés de Leïla Kaddour-Boudadi.

Après avoir fait ses débuts télé dans Musiques en fête, Judith Chaine prend la place de Frédéric Lodéon et coprésente en direct avec Leïla Kaddour-Boudadi les 26es Victoires de la musique classique sur France 3.

Aux manettes des Victoires de la musique classique pendant seize ans, Frédéric Lodéon annonçait en 2018 qu’il mettait un terme à ce rôle. Pour le remplacer, France 3 fait appel à Judith Chaine, journaliste et productrice de Soirée lyrique et de Dimanche à l’Opéra, sur France Musique. La jeune femme a fait ses débuts à la télévision en coanimant avec Cyril Féraud Musiques en fête, en juin 2018 sur France 3.

Son expérience au théâtre antique d’Orange l’a impressionnée: «Se retrouver ainsi à l’extérieur, dans un décor de péplum, face à 9 000 personnes, c’est unique!», confie-t-elle. Alors, animer les Victoires de la musique classique depuis la Seine Musicale lui semble plus simple. «Une salle, aussi grande soit-elle, c’est un peu comme un studio et je suis plus familière avec cet exercice» précise-t-elle encore. «Et puis Frédéric Lodéon m’a conseillée, donné ses petits trucs. Je me sens adoubée, c’est doux pour moi». Quant à la coanimation avec Leïla Kaddour-Boudadi, elle s’organise sans problème. «Nous ne nous connaissions pas, mais nous sommes toutes deux littéraires de formation et ça crée des terrains d’entente. Nous parlons la même langue.»

Judith Chaine savoure également le fait de retrouver des artistes classiques qu’elle a souvent interviewés, dans une soirée riche et festive qui récompense «la crème de la crème», selon ses termes. Elle se réjouit aussi que ce rendez-vous donne de la visibilité à des musiciens et à des chanteurs lyriques qui sont, dans la vie, modernes, bons vivants, gourmands mais auxquels les médias n’accordent que peu de place.

«Partout, il y a des rubriques consacrées aux livres, au cinéma, à la danse, aux variétés mais la place dédiée au classique est mince. C’est dommage pour eux et surtout pour les amateurs potentiels. Car on voit bien que les fans du classique rajeunissent. C’est le cas sur France Musique», précise Judith Chaine, qui prend goût à la télévision. On la retrouvera ainsi sur la scène d’Orange en mai pour une nouvelle édition de Musiques en fête. «On me l’a proposé. J’ai accepté.»


Des invités de marque

Six Victoires récompenseront les catégories de «soliste instrumental», «artiste lyrique», «révélation soliste instrumental», «révélation artiste lyrique», «compositeur» et «enregistrement». Une victoire d’honneur sera décernée au pianiste Lang Lang. Pour les entourer, des stars comme Roberto Alagna et Alexsandra Kurzak, Renaud Capuçon, Julie Fuchs, Philippe Jaroussky, Edgar Moreau...