Aller au contenu

Hobbs (The Voice) : «Les coachs m’ont bouleversé»

Hobbs (The Voice) : «Les coachs m’ont bouleversé»
Hobbs Lou Breton / TV / Bureau233

INTERVIEW - Ce jeune a ému le jury et le public de TF1 samedi dernier avec sa reprise de Paradis perdus de Christine and the Queens. Il revient sur cette expérience.

Comment avez-vous vécu votre audition à l’aveugle?

Cela a été très intense. J’ai reçu énormément d’amour sur les réseaux sociaux, et je ne m’attendais vraiment pas à ça. Je me suis rendu compte que j’avais réussi à toucher énormément de monde.

Quelle a été votre réaction en voyant les quatre coachs retournés, Pascal Obispo et Zazie essuyant même une larme?

Ça m’a bouleversé parce que ce sont des monstres de la chanson française, j’ai réussi à les toucher sans même qu’ils me voient, en plus! Je n’en reviens toujours pas. C’était irréel.

«Ils ont compris mon univers et réussi à me cerner en une chanson»

Hobbs

Qu’est-ce qui vous a le plus touché dans les commentaires des coachs?

Le fait qu’ils voient en moi autre chose que de la technique. D’ailleurs, ça m’a surpris qu’ils disent que j’en avais beaucoup parce que je n’ai jamais pris de cours. Ils ont su voir que je fonctionnais à l’émotion. Ils ont compris mon univers et réussi à me cerner en une chanson.

Pourquoi avoir choisi Florent Pagny?

Parce qu’il a dit la phrase qui tue: «Tu es celui que j’attendais depuis le début». Puis on était habillé un peu de la même manière, je me suis dit que c’était peut-être un signe (rire).

Maurane et Marie-Claude Pietragalla vous ont complimenté sur Twitter…

C’est incroyable! Je me suis dit: «Comment ces personnes-là ont vu ma prestation et pris le temps d’écrire à mon propos?». Je reçois encore énormément de messages.

Quel a été votre parcours musical avant The Voice?

J’ai chanté dans la petite chorale de mon école en primaire, puis au lycée. Plus tard, j’ai rejoint la chorale Sankofa Unit. On a fait les chœurs pour les Victoires de la musique et pour Matthieu Chedid dans Taratata. La saison dernière, j’avais tenté le casting de The Voice et cela n’avait pas fonctionné. Je n’étais pas prêt. Mais j’ai quand même fait les chœurs avec la chorale pendant les prime times de l’émission. À cette occasion, j’ai pu accompagner certains talents et, une fois, Florent Pagny. Donc, contrairement à ce que j’ai pu lire, je n’étais pas son choriste, mais dans une chorale qui l’a accompagné seulement dans The Voice.

Les influences de Hobbs

«Mes influences musicales? J’ai grandi en écoutant Jennifer Hudson, John Legend et, un peu plus tard, Sam Smith, explique Hobbs. En faisant The Voice, j’aimerais élargir mon public et vraiment pouvoir me faire une place dans ce milieu.» Prochaine étape pour lui, l’audition finale, où il interprétera une chanson parmi deux titres qu’il aura proposé à son coach.