Aller au contenu

Capitaine Marleau revient, plus délirante que jamais

Capitaine Marleau revient, plus délirante que jamais
Corinne Masiero dans Capitaine Marleau sur France 3. Jerome Prebois

L’ineffable gendarme, interprétée par Corinne Masiero, débarque sur France 3 dans deux enquêtes inédites avec JoeyStarr et Kad Merad.

On connaissait le capitaine Marleau pour son appétence à se fourrer dans toutes sortes de situations, certaines invraisemblables. Mais on ne l’avait encore jamais vu endosser un costume de super-héros. Voilà qui est fait! L’épisode Le Grand 8 , qui marque le retour de l’officier hors normes de France 3, situe son intrigue dans le décor fantomatique d’un parc d’attractions de province un peu délabré dont l’un des employés est retrouvé mort empoisonné. Dans cette ambiance particulière, Marleau/Masiero (son vieux véhicule tout-terrain et sa nouvelle chapka) donne la réplique à Marina Hands et JoeyStarr, invités à jouer des gérants au bord de la faillite. À l’instar des précédents, le seizième film de la collection créée par Elsa Marpeau est réussi, bien troussé, bien écrit et réalisé avec les qualités propres à tout ce que fait Josée Dayan. Et, comme toujours, Corinne Masiero s’en donne à cœur joie.

Travail d’orfèvre

«Tout le monde pense que je suis en roue libre, mais c’est un rôle qui me demande au contraire un investissement colossal, confie la comédienne. Je reçois le scénario, je retravaille mes lignes de texte - parce que je ne me vois en aucun cas dire des répliques qui ne seraient pas moi - et je les propose à Josée Dayan.» Son franc-parler, ses gimmicks, ses jeux de mots, tels ce clin d’œil au groupe de rap NTM fondé par JoeyStarr, est souvent drôle, toujours surprenant. Quant au rappeur, après Dix pour cent et Munch , il semble s’être mis sur les rails d’une jolie carrière d’acteur de télévision. Sa venue sur le tournage - de même que celle de Marina Hands, également à l’affiche, sur Arte, de Mytho - ajoute à l’intérêt de l’œuvre.

Casting toujours plus pointu

«Je me pointe sur le plateau, parfois sans savoir avec qui je vais jouer, parce qu’il m’arrive de ne lire que les parties du script qui me concernent par manque de temps et parce que j’aime être surprise, ajoute la comédienne. Et s’il m’arrive d’être étonnée des choix de Josée, ce sont finalement toujours de belles rencontres.»

Échanges épiques et rencontres chocs, l’héroïne de la série la plus regardée de France se dit aussi extrêmement chanceuse d’avoir été choisie pour camper le personnage. Après Gérard Depardieu, Isabelle Adjani, Nicole Garcia, Benjamin Biolay, Jeanne Balibar, et bien d’autres stars rarement présentes sur le petit écran, elle partagera l’affiche, la semaine prochaine, avec Kad Merad, rien de moins, et, dans quelques mois, avec Édouard Baer, qui, pour faire plaisir à la réalisatrice, a accepté de se glisser dans la peau d’un croque-mort. On n’avait pas revu ce dernier dans une fiction depuis le téléfilm d’Yves Boisset consacré à Jean Moulin.

» Suivez toutes les infos de TV Magazine sur Facebook et Instagram.